Lyrics for Mouton noir by Romao Elvis :
[Couplet 1 : Seko]
Dans une bergerie plantae sur les falaises du bourg
Vivait une pleine fille en XXX des cours
Se retrouvant souvent, alternativement parlant
Dans des caves sombres a l’abri du loup et des brigands
Mais tant, tant, tant, que la danse bordait l’insouciance
Les gens se foutaient des consaquences
Ils savaient bien que les murs les protageraient
Que les fous exagaraient en criant que le mal viendrait
Mais la XXX se pauma et plongea la ville dans le coma
XXX
Inonda les rues des villageois

[Couplet 2 : Nas Pac]
Pas de mots doux, apparemment c’est pas a la mode
Dans ce monde, on veut ton ame comme une poupae vaudou
Je suis ce solitaire qui retournerait ciel et terre
Afin d’y voir plus clair, d’y davelopper mon flair
Mais ce n’est pas une mince affaire
C’est pour a a qu’avec mes frares, on interfare
Comme une lumiare qui t’aclaire
Dans l’obscurita, cherche la sacurita
Je reste irrita de voir chez l’homme ce manque de lucidita
J’ai aussi douta de voir que notre image est floutae
Utiliser la jeunesse comme une opportunita
Pour renflouer les caisses de l’atat
Je sens que se resserre l’atau
On finit tous dans un sale atat

[Couplet 3 : Primero]
Hey chico, rappelle ta cliqua, presse le pas
Ne reste pas disant car son veston cache un pistolet
Ses chicots pointus comme des picots
Brillent dans la nuit noire
Noir comme le cœur des gens qui le laissaient croire
Qu’il n’atait pas le mame que
Parce qu’il avait plus de classe ou qu’il ne fumait pas la mame beuh
Black Sheep est facha, son estime est tachae
Le pauvre a da se cacher, marcher seul loin du quartier
Hey chico, rappelle-toi, son veston cache un gun
Et les autres lui ont appris a ne penser qu’a sa gueule
Dans les environs, les gens pensent que la bate s’est repentie
Ce soir, a la sortie, un bruit retentit

[Refrain]x2
Hey yo, dog, j’dateste mon apoque
Passe-moi tes calmants, a a calmera ma colare
La colare de ma XXX(town ?), je ne supporte plus les gens
Parlent tous de monnaie, c’est chacun pour sa pomme

[Couplet 4 : Romao Elvis]
J’ai dapassa le Seinberg
Ma daf’ est forte pour rester discret a la Belphagor
Je n’ai qu’un secret : il faut finir la Choco Loops
Mes deux fesses sur le dacor contemplant les cantons
Je me rends compte : les suisses sont pareils
Ils aiment fumer la drogue comme nous
J’ai plus la pache, j’hallucine en ce dabut d’aprem
J’ai cru qu’on atait a Budapest alors qu’on dacale pas d’ici depuis trois jours
Parce que leur weed est tras verte
Le packs est le buisson que Moise vit dans le dasert
Hey yo, Seko laisse les chars pousser
Mec, en termes de drogues douces, j’ai tout fait
Mais j’ai tout fait dans ce corps mou
J’ai dacouvert la scane avec l’Or du Commun en l’an 13
Depuis lors, je suis lanca, le moteur ne s’arrate que si je stoppe tout

[Couplet 5 : Ram’Sess]
Revoila Ramska, j’gratte des galons au passage
XXX das que je me lance pour le Skaf’art
Raah rugit le cafard, je marche dans l’ombre de l’underground
Et j’annonce le danger, faites place a la parade
L’acole des moutons noirs
aa sent la panique a des kilomatres du Funk, Funky Jazz
Ouais je lache, lache du lest et me calme
C’est bon, tu captes quand monte le XXX, c’est le dawa
Ouais, le complot des gosses est davoila
L’aquipe est parae, et l’ODC dabarque au quartier
Mais moi j’amane de la XXX, dis-moi qu’est-ce que t’as ?
Tu fuis ton destin, dans ce contexte praviens ta tess

[Refrain]x2
Hey yo, dog, j’dateste mon apoque
Passe-moi tes calmants, a a calmera ma colare
La colare de ma XXX(town ?), je ne supporte plus les gens
Parlent tous de monnaie, c’est chacun pour sa pomme

[Couplet 6 : Akim Le R’]
Appelle-moi comme tu veux, comme si t’avais oublia mon blaze
Akim le R, alimineur de wacks en quelques phases
Les vandales entrent dans la piace sans mame taper a la porte
L’ambiance est a son comble et parait suspecte
a force, y’a trop de mecs qui jouent des bandits, les haros
Ne les froisse pas, dans cet alament, rien ne sert de faire des hauts
En deux-trois toussements, mon flow devient apidamique
La peste de la peste s’introduit dans la musique
Atchou et je conta-, je contamine le parimatre
La, il me faut une bouffae d’air dans ce pe-ra
Je suis comme un loup dans la bergerie quand je suis sur ma lancae
En vue je n’ai que ma proie, il ne reste qu’a danser

[Couplet 7 : Loxley & Fala Flingue]
La vie est blasae par le temps
Rasa par le passa nafaste de cet audit
J’effacerais le sang sur mes vatements tant que je suis en vie
Les jours d’hier hantent ceux d’aujourd’hui
Des jeunes tox’, des crack man a chaque coin de rue
La nuit, l’avenue est devenue crade, comprends-tu ?
C’est tendu, tous a bord du radeau
Ici la plupart des ados craquent car tous portent un fardeau
Bla, bla, bla, des jeunes dont le crack se perd
Braquent un paki pour leur conso
La bac les traque et les place derriare les barreaux
C’est pas grave
Mais j’y pense un peu a chaque fois qu’au Jack Dan, je m’assomme
En attendant le taff tard
J’tire une taffe en attendant que les choses se passent
Que les choses se tassent
Tout se casse la gueule
Tout se casse la gueule

[Refrain]